Aller au contenu principal

Nymphéas noirs

Après Julie Birmant et Clément Oubrerie pour la série Pablo (Éditions Dargaud) en 2017 et François Olislaeger pour Marcel Duchamp, un petit jeu entre moi et je (Éditions Actes Sud BD / Centre Pompidou) en 2018, le musée des Beaux-Arts de Rouen poursuit son exploration de l’univers de la BD.

 

Cette année, Michel Bussi, Didier Cassegrain et Fred Duval prennent leurs quartiers d’été au musée à l’occasion du festival Normandie Impressionniste et en partenariat avec Normandiebulle, festival de Bande Dessinée
de Darnétal. Sur les cimaises du musée, découvrez les planches originales de Nymphéas noirs, l’adaptation en bande dessinée par Didier Cassegrain et Fred Duval du célèbre roman éponyme de Michel Bussi. « Quand la passion se mêle à l’art en un jeu de miroirs, Michel Bussi nous emporte dans un tourbillon d’illusions et de mystère, merveilleusement retranscrit par Fred Duval et mis en lumière par Didier Cassegrain, dont les atmosphères évanescentes rappellent l’empreinte impressionniste. Bien plus qu’une adaptation, Nymphéas noirs est à la fois un hommage à l’un des mouvements les plus symboliques de la peinture moderne, un polar envoûtant à travers les époques et un superbe conte de fées empoisonné. À l’image de ces nymphéas, aussi sombres que sublimes. »

dm_35.jpg

« Trois femmes vivaient dans un village…
La première était méchante…
La deuxième était menteuse…
La troisième était égoïste »